Conseiller juridique, éducation numérique (Défini)

Digital EducationÀ temps pleinMontréal, QC

Postuler

L’Institut national de la magistrature (INM) est un organisme à but non lucratif indépendant et bilingue situé à Ottawa et Montréal. L’INM est un chef de file mondial dans la conception et la prestation de formation judiciaire dynamique et pertinente au Canada ainsi qu’à l'étranger. Plus de 70 programmes de formation y sont conçus et offerts chaque année aux juges des cours supérieures et provinciales du Canada. L’INM fournit également des ressources à la magistrature, dont des cahiers d'audience électroniques, des bulletins électroniques traitant des développements juridiques et des publications sur des questions juridiques d'intérêt. Le juge en chef du Canada est le président du Conseil des gouverneurs de l'INM et les membres de la magistrature assurent un rôle essentiel dans tous les aspects de l’activité de l'Institut.


L’INM souhaite pourvoir un poste de Conseiller juridique en éducation numérique (CJEN), pour un contrat de 12 mois. Le poste est basé à Montréal dans un environnement hybride (avec des jours de travail au bureau et à distance).


Responsabilités


Sous la supervision de la directrice de l'éducation numérique, le Conseiller juridique en éducation numérique (CJEN) est un professionnel du droit qui élabore et participe à la production de ressources et d'outils pédagogiques à destination des membres de la magistrature canadienne. Travaillant en étroite collaboration avec la directrice de l'éducation numérique et l'avocat conseil de l'éducation numérique, le CJEN effectue des recherches, rédige, édite et révise les ressources d'éducation judiciaire ainsi que les produits et le matériel connexes, notamment les produits interactifs offerts en ligne, tels que les cours d'autoapprentissage, les listes de vérification, les outils, les ressources et les vidéos. Les responsabilités comprennent les suivantes :


Planification et coordination


1) Effectuer des recherches sur des questions relatives à la formation judiciaire et communiquer les résultats de façon claire, concise et opportune.

2) Faire des recherches, rédiger, mettre à jour, éditer, réviser et participer à l'élaboration de documents de formation en droit civil et en common law à destination des juges canadiens, en français avec possibilité de révision en anglais, et ce conformément au rôle de l'INM de fournisseur national de documents et de cours de formation bilingues, notamment des documents publiés en ligne (cours, vidéos, balados, bulletins électroniques, cahiers d'audience, outils, etc.).

3) Participer aux réunions de l'INM, notamment aux réunions de l'équipe de l'éducation numérique, aux réunions avec la directrice de l'éducation numérique et aux réunions du département, en français et/ou en anglais, conformément à l'environnement de travail bilingue de l'INM, afin d’appuyer et de coordonner l'élaboration de ressources et de produits d'éducation judiciaire nationaux.

4) Apporter un soutien à la recherche à la directrice de l’éducation numérique et à l'avocat conseil de l'éducation numérique.

5) Apporter son concours aux programmes de formation judiciaire en ligne, le cas échéant.

6) Effectuer des recherches en lien avec les responsabilités de la directrice de l'éducation numérique en matière de programmes de formation, de conception en ligne, de théorie pédagogique pour adultes, de même que d'autres projets et travaux auprès des membres de la magistrature canadienne.

7) Maintenir des relations pérennes et collaboratives avec les juges et les experts du domaine à travers le pays, en communiquant en français et/ou en anglais, selon les besoins.


Soutien administrative


1) Rédiger, éditer, traduire, transcrire, réviser, effectuer des recherches et corriger le contenu pour la directrice de l'éducation numérique et l'avocat conseil de l'éducation numérique.

2) Participer aux réunions en ligne avec les contrôleurs judiciaires, les juges, les comités de planification et les experts du domaine et contribuer à la prise de notes lors de ces réunions, le cas échéant.

3) Contribuer à la production de rapports généraux, notamment la collecte et l'analyse de données.


Coordination de projet


1) Tenir à jour toute la documentation relative aux projets, conformément aux politiques internes en matière de gestion de l'information.

2) Identifier les risques et les enjeux du projet et formuler des options et des recommandations, le cas échéant.

3) Réaliser des tâches en rapport avec le projet, le cas échéant.

4) Assister aux réunions des parties prenantes, le cas échéant.


Qualifications


Éléments essentiels


1) Baccalauréat en droit (LL.B.), Juris Doctor (JD) ou formation juridique équivalente.

2) Membre du Barreau du Québec.

3) Aptitude démontrée à la recherche juridique et à la rédaction.

4) Un minimum de 3 ans d'expérience en rédaction juridique, en gestion de programmes et de projets, en administration de l'éducation, ainsi qu'une expérience de travail au sein d'une organisation professionnelle (cabinet d'avocats, gouvernement, université, éducation juridique des Canadiens) ou autre.

5) Maîtrise du français et de l'anglais (lu, écrit, parlé).

6) Maîtrise d'Office 365.


Atout(s)


1) Expérience professionnelle en édition de textes.

2) Expérience en formation des adultes ou en formation professionnelle.

3) Expérience de la pratique professionnelle en tant qu’avocat au Québec.

4) Expérience de travail avec des membres de la magistrature.

5) LL.M. ou autre diplôme d'études supérieures.

6) Expérience en enseignement en milieu universitaire.

7) Bijuridique.


Aptitudes professionnelles


1) Aptitude à collecter de l'information et à présenter des solutions avec professionnalisme et intégrité.

2) Aptitude à manifester une attitude positive, à établir et à entretenir des relations avec les clients et les intervenants en faisant preuve de professionnalisme, d'intégrité et de diplomatie, le cas échéant.

3) Capacité à respecter les délais, à travailler dans un environnement dynamique et rapide et à démontrer de manière constante sa capacité à travailler en équipe.

4) Effectuer des recherches exhaustives sur des problèmes, des intérêts ou des questions particuliers; exposer des options et formuler une recommandation pour une prise de décision finale.

5) Élaborer des procédures et des processus opérationnels en tenant compte de la sécurité et des meilleures pratiques.

6) Respecter l'éthique et faire preuve de discrétion professionnelle; protéger les informations sensibles et confidentielles.


Rémunération


La rémunération sera fixée lors du recrutement, en fonction de l'expérience et du profil de la candidate, dans la bande de salaire 6, $77,232 - $96,540.


Veuillez faire parvenir votre lettre d’accompagnement et votre curriculum vitae au Service des ressources humaines.


Le dépôt des candidatures avant le 28 août, 2022 serait très apprécié.


Nous continuerons néanmoins à étudier toute candidature jusqu'à ce que le poste soit comblé. Nous vous remercions de poser votre candidature. Toutefois, nous ne communiquerons qu’avec les candidat(e)s sélectionné(e)s. L’Institut national de la magistrature est un employeur souscrivant au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Il s’engage à offrir des mesures d’adaptation conformément au Code des droits de la personne de l’Ontario et à la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario. Les candidat(e)s invité(e)s à participer à une entrevue ou à un examen d’aptitude professionnelle qui ont besoin d’une mesure d’adaptation doivent en aviser le Service des ressources humaines.